Nouveau système d’informations de bord

23.06.2014

Le premier constructeur mondial d’automobiles, le japonais Toyota, a annoncé s’apprêter à lancer «T-Connect», un nouveau système d’informations pour automobiles, calqué sur le modèle de téléphone intelligent avec reconnaissance/synthèse vocale et «applis» à télécharger.

«Nous espérons ainsi enrichir la conduite grâce à la fourniture de nombreux contenus par des tiers en plus de ceux proposés par Toyota», a déclaré un responsable des systèmes d’information du groupe.

Outre la radionavigation et les renseignements sur l’état du trafic, le système est capable d’accéder à une multitude d’informations et de gérer toutes les données relatives à la voiture (kilométrage, consommation de carburant, temps d’utilisation) au jour le jour, et ce directement depuis l’écran de radionavigation ou téléphone intelligent avec lequel il peut en permanence communiquer.

Les requêtes se font sur un mode naturel de conversation (par exemple, «trouve-moi un restaurant italien dans le quartier de Roppongi»). Et si d’aventure le dispositif numérique en ligne ne comprend pas, la demande est automatiquement renvoyée vers un opérateur qui se charge alors de répondre et d’adresser les données au système.

Parmi les applis proposées par d’autres firmes que Toyota figure par exemple un programme domotique de Panasonic, autrement dit un outil de télécommande des appareils domestiques électroménagers depuis la voiture.

Le système d’informations communique avec le centre de données de Toyota soit via un smartphone qui sert de passerelle ou bien à travers un vaste réseau de bornes Wi-Fi mises en place dans tout le Japon par l’opérateur local KDDI.

Toyota est un pionnier des services d’informations pour automobiles, puisqu’il a commencé à en proposer dans les années 1990 au Japon où la complexité du réseau routier et des adresses, la volonté de supprimer les embouteillages ou encore les aléas naturels fréquents ont bien vite incité les autorités, groupes d’électronique et constructeurs d’automobiles à développer des outils pour fluidifier la circulation et rendre la conduite plus agréable.

Aujourd’hui, Toyota et ses concurrents japonais ont aussi pour objectif de redonner aux jeunes le goût de la voiture qu’ils ont un peu perdu ces dernières années.