Les 20 ans du Rav 4

14.03.2014

Pionnier en 1994, il est aujourd’hui le SUV le plus vendu au monde avec près de cinq millions d’exemplaires. Vingt ans, quatre générations. Le petit Toyota RAV 4 est devenu grand.

1994-2000 : Le Best Seller

Le concept n’existait pas. Il y avait les 4×4 baroudeurs et les berlines sages. Toyota a inventé le SUV (Sport Utility Vehicle), tout premier véhicule de loisirs compact. Baptisé RAV 4 (Recreational Active Vehicle 4 Wheel-Drive), il est à la fois dédié aux loisirs et à l’utilisation quotidienne. Court (3,69 m, moins qu’une Yaris), ce premier 4×4 urbain séduit par son allure sportive et décontractée. Deux portes, un hayon arrière, une carrosserie monocoque et une suspension à roues indépendantes lui donnent son look d’aventurier. Un conducteur se souvient : « Un véhicule attachant avec un caractère bien à lui : agile, pas goinfre en carburant… et si craquant ! *».

2000-2006 : L’arme fatale

Roi du SUV, en tête des ventes, le Toyota RAV 4 est l’un des modèles les plus connus de la marque et des plus aimés**. Reprenant les qualités qui ont fait sa réputation, il devient plus spacieux. Disponible en trois et cinq portes avec des équipements plus complets, il veut satisfaire les familles au mode de vie actif. « Maniable, il offre à la fois une bonne tenue de route et du punch. Il a un look et une image forte* » confie un conducteur de cette deuxième génération.

2006-2012 : Le SUV de la famille

Habitabilité, confort, modularité, la troisième génération arbore cinq portes pour s’affirmer en véhicule familial. L’aventurier se calme et se civilise. Trois motorisations, une transmission 4×4 électronique et une version deux roues motrices, il met l’accent sur la polyvalence et la sécurité. Mais il reste à la fois voiture des villes et baroudeur des champs.

2013 : Bien dans son époque

Le quatrième du nom se différencie des SUV compacts aujourd’hui sur le marché. Avec un profil plus allongé et plus bas, il séduit par son dynamisme et son caractère. Des motorisations plus économes en carburant et plus respectueuses de l’environnement et un nouveau coffre à hayon électrique pour faciliter le chargement… Il reste authentique dans ses fondamentaux, mais il gagne en confort et en espace à bord. « Sur les chemins ou dans les rues, je me sens tranquille en Toyota RAV4 » déclare Philippe. Une lignée vraiment royale !