En cas de risque de collision, la Toyota prend les commandes

17.08.2011

La voiture prend les commandes dès que le risque de collision devient trop important. La marque en a fait la démonstration grandeur nature.

 

Toyota a présenté récemment le fruit de son travail sur les recherches pour la sécurité en voiture. Et les nouvelles technologies auto qu’elle a montrées courant juillet se veulent particulièrement prometteuses. Lors des tests grandeur nature que Toyota a présentés, on peut voir une voiture à même de prendre le contrôle du véhicule si le risque de collision est trop important. Ceci est rendu possible grâce à la présence de capteurs radars ultra sensibles (qui captent des ondes millimétriques) et de mini-caméras sur la voiture. En fonction de la position de celle-ci, de la distance de l’impact et de l’environnement (autres voitures, présence de piétons), un ordinateur calcule les distances de freinage et d’arrêt, les possibilités de braquage. En fonction des résultats, une alerte se déclenche dans l’habitacle et l’ordinateur prend le contrôle de la voiture. Le fait de s’arrêter n’est pas une nouveauté en soi. Ce qui est nouveau avec cette technologie de Toyota est la commande de direction (voir les vidéos ci-dessous).

 

Une autre évolution présentée porte sur l’éclairage des voitures. Toyota a mis en place un système qui permet de rester en phare sans éblouir les autres voitures arrivant en face. Le système calcule l’arrivée de véhicule en sens inverse et ajuste le champ éclairé autour de celui-ci, de sorte qu’il n’est pas ébloui. La procédé se veut intéressant. A voir s’il fonctionne réellement bien en situation réelle, et notamment s’il n’y a pas une mais plusieurs voitures qui arrivent en face.

 

Les responsables de Toyota n’ont pas précisé si ces équipements pourraient se retrouver bientôt dans le commerce. Mais ils ont tout de même laissé entendre que la question était envisagée. L’objectif de la marque est d’atteindre un chiffre de 0 blessés et 0 décès dans ses voitures.